#_MAP

Date
Date - 10/11/2021 - 11/11/2021
20 h 30 - 12 h 00

Organisé par


LE PARCOURS en cliquant ici : ParcoursFlamme32kmFinal_planchesVisAvis

 

L’HISTOIRE DE LA FLAMME SOUS L’ARC DE TRIOMPHE

À la suite du traumatisme de la Première Guerre mondiale (1,4 million de morts – 3,6 millions de blessés – plus d’un million d’invalides civils et militaires), les autorités nationales et les associations organisent le culte de la mémoire des soldats morts pour la France afin de perpétuer aux travers de lieux symboliques, l’exemple de leur patriotisme et de leur sacrifice. L’Arc de Triomphe au même titre que Verdun et Rethondes est ainsi mis en valeur.

L’idée d’un culte rendu à la dépouille d’un soldat inconnu qui représenterait tous les combattants français tombés au champ d’honneur lors de la Grande Guerre germe dès 1916. Au travers des journaux de l’époque, la bataille du lieu d’inhumation se joue. Ce n’est que le 8 novembre 1920 que la Chambre des députés puis le Sénat vote une loi instituant l’inhumation d’un soldat inconnu sous l’Arc de Triomphe.

C’est ainsi que le 10 novembre 1920, à Verdun, le soldat Auguste Thin, avec à ses côtés, André Maginot, ministre des Pensions, désigne le soldat inconnu parmi 8 cercueils, contenant les corps de 8 soldats français non identifiés pris dans 8 des 9 secteurs du front, « de la mer aux Vosges ». Il est transféré sous l’Arc de Triomphe le 11 novembre 1920 puis sera inhumé à son emplacement définitif le 28 janvier 1921.